Les MFR et CFP de Maine et Loire c'est 91% de réussite aux examens et 90% de jeunes et adultes en activité (6 mois après l'obtention d'une qualification en MFR) !

Actions de mobilité internationale

Les Maisons Familiales Rurales (MFR) de Maine et Loire appartiennent au mouvement national des MFR, qui est une famille d’enseignement sous tutelle du Ministère de l’Agriculture.

Un des axes éducatifs du projet national des MFR concerne l’Éducation aux Mondes et aux Autres. Celle-ci vise à accompagner individuellement et collectivement les jeunes et adultes à se construire des clés de compréhension du monde. Elle contribue aussi au développement du rapport à soi (autonomie), aux autres (altérité) et aux mondes (engagement). L’ambition est que chacun vive un parcours qui provoque rencontres et expériences humaines, stimule l’esprit critique et d’analyse, et contribue à l’émancipation. Est visée une citoyenneté active et de coopération, personnelle, sociale et professionnelle.

La mobilité transnationale est un des moyens œuvrant en faveur de ces valeurs et de ces apprentissages ; elle est partie intégrante de la 5ème mission de l’Enseignement Agricole qui préconise « de participer aux actions de coopération internationale en favorisant les échanges et l’accueil d’élèves, d’apprentis, d’étudiants, de stagiaires et d’enseignants ».

Plusieurs MFR de Maine et Loire s’inscrivent dans une démarche de mobilité de leurs apprenants, à titre individuel ou de manière collective au sein d’un Consortium. Pour ce faire, elles travaillent en liaison avec le programme Erasmus+ de l’Union Européenne.

Pour développer avec succès cette internationalisation, pour s’en saisir afin qu’elle produise des effets en termes d’apprentissage et de professionnalisation pour les apprenants et les personnels, il faut satisfaire les besoins suivants :

  • du côté des publics d’apprenants pressentis pour la mobilité, ils se situent dans l’acquisition d’un esprit d’analyse et de discernement, dans la définition d’un projet professionnel et personnel, dans le déblocage de l’apprentissage d’une langue étrangère, dans l’apprentissage de la mobilité, et dans l’ouverture à des rencontres sociales, professionnelles et
    culturelles variées
  • du côté des personnels, ils se traduisent en termes d’ouverture à d’autres cultures, de découverte et d’acquisition de nouvelles connaissances dans son domaine professionnel respectif et/ou dans le domaine éducatif ou pédagogique, ainsi que dans une amélioration de la pratique courante d’une langue étrangère.

A partir de ces besoins, les MFR se retrouvent autour d’un certain nombre d’objectifs principaux, placés dans une perspective de long terme au sein des projets associatifs et/ou éducatifs de chaque établissement.

Pour chaque apprenant, il s’agit de :

  • développer ses compétences professionnelles pour asseoir son projet professionnel
  • modifier sa représentation de l’apprentissage d’une langue étrangère pour l’orienter vers une utilité professionnelle voire personnelle, et vers une appréhension plus aisée
  • sortir de sa zone de confort pour acquérir des comportements d’autonomie
  • appréhender la relation à l’autre, même très différent, dans sa culture et ses pratiques de vie, comme un potentiel de richesse humaine et non comme un risque potentiel
  • prendre conscience en la vivant, de l’importance de la dimension européenne dans le monde de demain
  • acquérir un raisonnement analytique et critique sur le quotidien, qui permet de discerner les informations qui prendront sens dans la construction de son projet professionnel et personnel

Pour chaque personnel, il s’agit de

  • se perfectionner dans son domaine d’enseignement professionnel ou sur les méthodologies éducatives et/ou pédagogiques
  • permettre l’amélioration de la pratique d’une langue étrangère
  • connaître les réalités socio-économique du pays d’accueil
  • vivre une relation interculturelle professionnelle enrichissante

En visant prioritairement les apprenants et les personnels dans leur stratégie d’internationalisation, les MFR espèrent accroître la qualité et les résultats des formations, améliorer l’accompagnement et favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes, mais aussi conférer à leur établissement une image résolument ouverte sur l’extérieur, le territoire local, mais aussi le territoire européen, l’un n’excluant pas l’autre.

Fédération Départementale des MFR de Maine et Loire
Centre de Formation d'Apprentis
28 rue du Landreau - 49070 Beaucouzé
Tél. : 02 41 72 13 90
Email : fd.49@mfr.asso.fr

LOGO_quadri (2)                                   

 

 
Menu