fbpx

Une panne est recherchée en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l’endroit possible de la panne. Il faut élaborer une méthode de réparation ou d’entretien en tenant compte des coûts induits. Puis, réaliser les réparations : démonter et réparer des pièces défectueuses, effectuer les réglages conformément aux données du constructeur. Le technicien d’atelier effectue également les révisions et les contrôles périodiques des véhicules : graissage, vidange, examen d’usure des pièces, changement de pneus… Il accueille et conseille la clientèle, lui propose un équipement, une intervention complémentaire. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires pour effectuer la maintenance et les réparations en conformité avec les cahiers des charges fournis par les constructeurs. Ce technicien d’atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs (succursales, concessionnaires, agents), dans l’atelier de maintenance d’entreprises de transport qui traitent des véhicules toutes marques ou d’une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules.

Liste des établissements pour cette filière

Lieu
 
MONTREUIL-BELLAY
MONTREUIL-BELLAY
La Rousselière
49260 MONTREUIL-BELLAY
Tél. : 02-41-83-19-19
www.cfa-mfr-montreuilbellay.fr


vidéo site ONISEP

Menu
colio-thumb-padding .colio-thumb